Recette : Tisane Maison spéciale état grippal

recette tisane état grippal coronavirus fievre

En temps de pandémie de coronavirus, nos recettes maison, inspirées de nos vieilles médecines sont à ressortir.
Dans cette tisane inspirée de recettes Ayurvédiques, voici un super COMBO pour aider votre organisme à combattre un état grippal.

Lorsque l’on ne sait pas si notre infection est d’ordre bactérienne ou virale … Ou les deux si l’infection virale est partie en infection bactérienne dans nous bronches, par exemple … Alors il sera bénéfique de sélectionner une synergie de plantes qui agiront de manière large sur les 2 sphères : bactérienne et virale, à large spectre.

Cette tisane agira dans le sens de votre organisme :

  • en stimulant votre immunité et soutenant votre fièvre si besoin : grâce au poivre, cannelle, gingembre
  • Agir contre une large sphère de virus avec : le thym, le citron, la cannelle, le gingembre, clou de girofle, poivre
  • Agir contre un large spectre bactérien : Cannelle, gingembre, cardamome, clou de girofle, poivre, miel
  • Expectorant & mucolytique, pour évacuer les glaires : gingembre
  • Toux : cardamome, gingembre, thym

Alors on est d’accord … cette tisane vaut le détour !
Mieux vaut cependant agir dès les premiers signes. Attendre n’est qu’aggraver votre souci … et la difficulté à s’en défaire… Alors ayez ces ingrédients chez vous, qui se conservent très bien !

Ingrédients :

  • 1L eau
  • 2 Bâtons de cannelle
  • 2à4gr de Thym
  • 1 morceau de gingembre râpé
  • 5 à 6 tête de graines de cardamome écrasée
  • 5 à 6 clous de girofle
  • 2 pincées de poivre
  • Jus de citron + Miel = à ajouter qd la
    tisane est prête à être bue / pas trop chaude

C’est tout simple :
1. Faites Bouillir : Cannelle + Gingembre + Cardamome & clous de girofle
Réduire votre Litre d’eau de 10% (ou plus si vous la souhaitez plus forte)
2. Éteindre le feu & ajouter : Thym + Poivre
3. Au moment de le boire ou si vous le mettez en thermos pour la journée : ajouter citron + Miel
> En prévention : 1 à 2 tasses par jour
> En curatif : Boire tout au long de la journée et bien chaude pour aider votre fièvre.


NB : Pour ma part je ré-utilise le marc de plante le jour d’après en ajoutant un peu de chaque ingrédient et je le fais simplement un peu plus bouillir, les plantes c’est précieux, alors ne les gâchons pas 🙂

Contre-indications :
– Aigreurs d’estomac ou estomac a tendance très fragile
– Ulcère gastriques
– Si l’un de ces ingrédients vous est contre-indiqué
Cette recette est transmise à titre de conseil et ne remplace en rien l’avis de votre médecin traitant ou professionnel de santé.

A très vite pour de prochaines recettes santé 🙂

Carolyne

Miel de pissenlit

Recette : Miel de pissenlit - gelée de pissenlit au Xylitol_ Carolyne Mathieu

Profitons d’être à la saison des pissenlits pour vous faire un excellent miel de pissenlit.

Raffiné & fait de vos petites mains. Je vous propose une variante unique & exclusive au Xylitol (sucre de sève de bouleau) afin d’être gourmand & de limiter la charge glycémique de votre moment de sucrerie 🙂

Votre poids & votre métabolisme vous dirons merci.
Car consommer trop de sucre aggrave la prise de poids, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’acidité corporelle, l’inflammation corporelle, nourrit les cellules cancéreuses, … Donc le sucre n’étant pas notre meilleur copain… je vous propose une variante gourmande et plus respectueuse de votre organisme, avec un sucre de sève de bouleau (Xylitol), qui a un index glycémique bien plus bas que le sucre cristal ou de canne.
Je vous note tout de même l’alternative avec du sucre classique.

Recette pour un petit pot à confiture :
Si vous souhaitez une plus grosse quantité, partez de cette base et augmentez votre quantité 🙂

  • 70gr de pétales de pissenlits
  • 1/2 orange bio avec sa peau
  • 1/2 pomme bio non épluchée + la peau de l’autre moitié
  • 650ml d’eau
  • environ 150 à 200 gr. de Xylitol (ou 300gr de sucre)

Retroussez vos manches, c’est parti :

  1. Laissez reposer un peu votre cueillette afin de laisser la bestioles s’en aller
  2. Rincez votre cueillette de fleurs moi je l’essore rapidement aussi (optionnel)
  3. Enlever le fond vert de la fleur avec vos doigts ou un couteau, c’est OK s’il reste les pétales verts qui l’entourent
  4. Couper votre 1/2 orage et pomme en morceaux
  5. Mettre à cuire dans un casserole couverte votre décoction : eau + Pétales + Orange & Pommes (avec la peau) => 45 min
  6. Filtrez a l’aide d’un chinois, d’un linge ou filtre à café permanent : en tirant un maximum l’eau qu’il reste dans le mélange (sans vous brûler !) – moi je me fait en appuyant dans le chinois avec le dos d’une cuillère à soupe
  7. Pesez votre quantité de décoction et mettre la moitié du poids en Xylitol OU le même poids en sucre classique (roux ou cristal)
  8. Cuire : 10min à feu fort (attention à ce que ça ne déborde pas) puis 30min à feu doux.
  9. Stérilisez vos pots et capuchons en les faisant bouillir entre 3 à 5min

Un fois que tout est prêt et chaud :

  1. Mettez votre préparation en pot
  2. Fermez & retourner votre pot et sera hermétique, pour une meilleure conservation 🙂

    Bonne dégustation 😀

Carolyne

Recette : Gâteau moelleux au chocolat & courgette !

Toi aussi tu es gourmand ?!

Et si on alliait gourmandise à un brin d’inventivité, pour être gourmand sans associer le pire mélange des pâtisserie = Graisses + Sucre. Votre santé et votre poids vous dirons, MERCI ! 🙂

C’est partie !

Il vous faudra :

  • 150 à 200 gr de chocolat patissier noir (avec le plus de Cacao possible)
  • 200gr de courgette (environ 1 petite courgette)
  • 100gr. de farine
    (pour moi c’est sans gluten, fibres et OMEGA 3 : 45gr farine riz complet + 25gr. lin moulu+ 30gr. de farine de sarrasin – Soyez inventif & créer votre mix de farine suivant vos goûts & vos besoins)
  • 3 oeufs (avec 2 ça fonctionne aussi !)
  • 40 à 60gr de Xylitol – sucre de bouleau (index glycémique bas et GOOD pour votre santé)
    Pour ceux qui ont que du sucre classique : 80 à 100gr. de sucre – suivant votre goût & la teneur en sucre de votre Cacao.
  • 1 pincée de sel & poivre (ça rehausse le goût du cacao 😀 )
  • Optionnel si vous l’aimez plus aéré : 1/2 sachet de levure

Cuisson : 180° – 30min

Maintenant, avalez votre salive, on y va :

  • Préchauffez votre four entre 200 à 180°
  • Faites cuire votre courgette en morceaux : pour ma part à la vapeur douce
    Sinon, vous pourrez la faire cuire à l’eau, à l’étuvée avec un peu d’eau au fond de votre casserole couverte – il n’y a que des solutions quand on est gourmand !)
  • Faites fondre votre chocolat : pour ma part dans un bol – dans à côté de la courgette dans mon cuiseur vapeur (à vous de faire avec vos moyens du bord – vapeur, bain marie, casserole & feu doux en remuant…)
  • Passez au mélange sec : dans un récipient mélanger farine(s), Xylitol ou sucre

Un fois votre courgette cuite : essorez la un peu de son eau & la mixer (mixe soupe, robot mixeur ou à smoothie…), pour en faire une purée avec les morceaux les plus petits possible (mais pas d’inquiétude, ça ne se sent pas même quand il y en a un peu !)

  • Ajoutez & mélangez à votre mélange sec : vos œufs, votre courgette & votre chocolat fondu
  • Mettez-le dans votre moule (avec papier cuisson ou bien huilé)
  • Et ZOU – Au four !! => 180° pour 30 min

Bonne dégustation !
Pensez à le conserver au figro car il se conserve moins bien à température ambiante qu’un gâteau au beurre.
Pour ma part c’est coupé en petit bout pour mes en-cas de la semaine 🙂

A la prochaine !

Carolyne

Recette Gâteau gourmand facile sans laitage sans beurre sans gluten chocolat courgette

Comment Booster votre immunité

Voici quelques conseils simples pour booster votre immunité

Durant l’hiver, notre organisme est soumis à plusieurs épreuves & doit cohabiter avec les variations de températures, d’humidité et l’ensemble des virus, microbes et bactéries proliférant dans notre environnement ou chez notre voisin de canapé, de lit, de bureau ou encore ailleurs…

Alors voici 3 petits conseils naturels pour vous aider à améliorer votre immunité :

1. Allégez votre bidon :

Et oui, manger léger ou à sa juste faim évite d’alourdir la digestion et votre métabolisme.

Laissez votre corps utiliser son énergie à rester en forme et fort plutôt qu’à passer son temps à digérer des aliments lourds, c’est mieux !

Donc si vous avez une vie chargée, qui vous demande de bien manger : manger vos repas les plus lourds le matin et le midi.
Le soir, laissez votre bidou tranquille :
> manger assez tôt pour ne pas se coucher l’estomac plein
> manger léger, en favorisant des légumes, voir un peu de céréales. En ce qui concerne les protéines, c’est pour le matin et le midi 😊

2. Préférez les antioxydants :

Les antioxydants aident à renforcer notre immunité. Certains aliments en sont plus riches : comme les légumes frais & de saison à feuilles rouges et vertes. (choux, épinards, artichauds, radis, betteraves, carottes, …)

La nature de la cuisson des aliments (favoriser la vapeur douce) est importante pour conserver leur qualité.

Si votre alimentation n’est pas au top du top, n’hésitez pas à vous intéresser à des plantes comme l’Amla/Amalaki ou l’acérola (un peu plus acidifiante), qui sont les reines des antioxydants et intéressantes à prendre au quotidien (pour l’amla, surtout par son action peu acidifiante et ses plusieurs propriétés protectrices : hépato, neuro, cardioprotectrice & je vous passe d’autres de ses actions protectrices de notre système – prochain article à venir sur cette plante indienne), ou par cure, afin de réduire l’impact du stress oxydatif.

3. Favorisez votre flore intestinale :

Et oui ! Notre bidou est un vrai trésor.. ! C’est pourquoi il faut le bichonner. Non pas à coup de petits gâteaux, mais en s’inspirant d’une alimentation saine, fraiche, de saison & en suivant quelques petits conseils comme ceux abordés ci-haut.

Notre flore intestinale est l’ensemble de nos bactéries, virus, microbes, levures … qui composent notre microbiote. Certes elle s’avère très utile pour digérer nos aliments, mais elle est essentielle dans notre immunité. Elle fait même partie intégrante de celle-ci.

Donc prendre soin de son ventre va bien au-delà du désir de se sentir confortable dans son ventre ou d’éviter d’avoir des flatulences gênantes… Prendre soin de votre flore intestinale aidera à limiter vos désordres digestifs, certes, mais surtout vous aidera à être plus costaud dans cette période hivernale.

Pensez que l’ennemi de notre flore est la consommation de sucre et de produits industriels. Pour celle-ci il est aussi primordial de varier les aliments, les fanas de tomate, de fromage, de café, de thé … pensez à manger d’autres aliments & collations, afin de limiter l’acidité corporelle qui aura un impact direct sur votre microbiote.
Car du moment où un aliment est consommé, même 1 fois par jour tous les jours, cela s’appelle tout bêtement un « apport journalier », et donc aura forcément un impact sur votre corps au fil du temps.
Petit détail que bon nombre de nous oublient…

Vous avez quelques doutes d’avoir une flore intestinale en bonne forme : alors une cure de pré-probiotiques pourrons aider. (voir au bas de cet article)

LE POINT BONUS : le Sommeil !

N’allons pas culpabiliser ceux qui peinent à dormir. Mais si vous avez bon sommeil alors profitez-en !

Pensez à ne pas accumuler la fatigue. Car un organisme bien reposé (et non pas léthargique d’avoir trop dormi, non plus !) est un organisme plus équilibré et donc plus à même de s’adapter à son environnement.

Être décalé dans son sommeil : se coucher à pas d’heure et dormir jusqu’à midi, décale notre rythme physiologique, et bouleverse également notre équilibre, ce qui ralenti notre métabolisme, qui est donc moins efficace pour s’adapter à un environnement plus propice aux infections.

Alors … pas d’excuse 😊

Et si votre vie, de part votre travail ou des difficultés de sommeil vous empêche d’avoir un bon rythme physiologique, alors pensez à vous intéresser à la phytothérapie, comme l’Amla, pour soutenir votre organisme.

Et pour le plaisir … Le coup de POUSSE !  :

Comme je vous l’ai dit ci haut, je vous conseille vivement de prendre de l’Amla ou Amalaki (c’est la même plante) au quotidien et surtout durant l’hiver, d’autant plus si vous avez un rythme de vie vous amenant une tendance à la fatigue générale :
> 2 à 4 gélules/ jour au quotidien sont une bonne habitude.

Si votre immunité est déjà au ras des pâquerettes, alors pensez à faire également une cure de 2 à 3 semaines (maximum) de propolis.

Où se fournir pour avoir de bons produits ?

Toute indication sur cet article est donnée à titre de conseils et ne remplace en rien l’avis de votre médecin traitant. 

AMLA – AMALAKI :
> J’ai sélectionné au cabinet le laboratoire SAMSKARA
Sur demande nous mettrons à disposition votre plante au cabinet. Pour les personnes vivant plus loin vous pourrez retrouver des sites revendeurs par internet.

PRE & PROBIOTIQUES :
> Optiflorus tolérance – laboratoire Fenioux
C’est un bon choix, d’un très bon dosage & qualité.
Si vous souffrez de troubles intestinaux chroniques, je vous invite à m’écrire pour vous donner d’amples conseils, car il sera intelligent de coupler les probiotiques à des compléments adaptés. 
En passant votre commande, indiquez votre code client 03063 et vous bénéficierez d’une remise de 50% sur la deuxième boite en ajoutant SD36 en code promo, si jamais vous faîtes une commande groupée ou envisagez une cure plus longue.

PROPOLIS :
J’ai ma petite favorite :

  • Propolis en goutte (adulte ou enfant) : de chez HERBALGEM, chez eux elle est couplée avec d’autre plantes ayant également une action antivirale & antibactérienne
  • Propolis verte de chez Lehning : sans alcool, cependant le goût est assez fort
    • Pour du préventif, vous pouvez diminuer la posologie proposée par le laboratoire.
    • Si votre environnement est riche en germes, vous pouvez suivre la posologie notée sur le flacon.

La propolis et l’Alma se conjuguent bien ensemble !
Et au passage font même très bonne équipe pour les personnes étant sensibles aux infections urinaires. Car les deux ont une sphère antibactérienne intéressante sur des bactéries que l’ont retrouvent souvent dans troubles infectieux urinaires.

Je pourrai encore vous donnez moultes petites astuces au quotidien. Mais avec celles-ci vous avez déjà une belle sphère d’action !

Si vous êtes curieux, ce qui est une belle chose, rejoignez-nous sur Facebook et Instagram où je me ferai un plaisir de vous partager des astuces, conseils ou réflexions pour stimuler votre quotidien dans la direction d’une belle santé et d’une vie plus légère !

A très vite

Carolyne

Le développement personnel, mais qu’est-ce au juste ?

A l’époque où la thérapie et le coaching deviennent plus populaires, qu’entendons-nous par le développement personnel ?

C’est avant tout un accord avec soi-même, suite à une prise de conscience. Le choix d’aller de l’avant dans votre vie, dans vos capacités. Opter pour évoluer soi-même, avant de demander à l’environnement de changer.

Un choix qui est parfois fait en toute conscience, par souhait de confort & bien être intérieur et des fois… suite à un stress, un événement marquant, des difficultés qui nous empêchent d’évoluer ou de s’épanouir sur une ou plusieurs sphères de notre vie, ou encore un burnout ou une phase de dépression.

Autant d’épisodes de vie qui poussent à comprendre que les événements ou obstacles que nous pouvons vivre ne sont pas seulement présents pour nous faire souffrir. Ce sont des phases qui nous amènent dans un inconfort afin d’en sortir en évoluant sur notre perception des choses, notre manière d’agir et de se présenter face à la situation.

Le développement personnel se base là.
C’est avant tout le choix d’évoluer

Quel intérêt de se faire aider ?

Décider d’avoir l’aide d’un thérapeute ou d’un coach vous aide à passer ces étapes plus rapidement que si vous vous y attelez seul.
Avec chacun de mes patients, je suis présente pour l’aider à pointer certains détails de sa vie, se projeter de manière constructive et l’aider avec mes méthodes de travail pour que ce chemin vers ses désirs de vie soit le plus fluide possible.
C’est pourquoi en temps que thérapeute je me suis formée et me forme toujours à plusieurs méthodes de travail, afin de vous accompagner au mieux et de la manière qui vous sera la plus adaptée, sur votre parcours d’évolution.

Comment savoir si un travail en développement personnel serait bon pour moi ?

La question à se poser est surtout : ai-je envie de me sentir mieux, ou encore mieux dans ma vie ?
Ou encore, ai-je envie de dépasser certains épisodes limitants dans ma vie ?
Ai-je le besoin de développer ma confiance en moi, l’estime que je me porte ?
Retrouver ou avoir d’avantage l’enthousiasme, le dynamisme de vivre ou de m’autoriser à aimer. Que ce soit dans ma vie personnelle, relationnelle, intime, professionnelle, familiale, dans mes passions, mes/mon sports, …
Ai-je besoin d’évolution ?

En temps que praticienne je suis souvent présente pour aider la personne à en prendre conscience. 
Car les personnes viennent régulièrement en m’exprimant seulement un mal-être, qui résulte d’un besoin d’évolution.

N’hésitez pas si vous souhaitez des renseignements plus individuels à me contacter, afin de vous orienter au mieux dans votre démarche.

Bien à vous
Carolyne Mathieu
Praticienne en thérapies psycho corporelles & de développement personnel